Comment doper l’optimisme, la confiance et le dynamisme des Israéliens?

{Crédit immobilier en Israël : $title}

Auteur. Nelly Soussan, CEO de Shushane & Co, une société de services spécialisée dans l’aide au développement de coopérations avec Israël dans l’innovation.

Tikun Olam technologique 

Israël utilise aussi l’innovation pour contribuer à relever les grands challenges existentiels du monde, tels que la lutte contre désertification, le développement durable ou encore la santé. Là encore, Israël a fait des grands défis de son histoire un atout. Israël a dû faire fleurir des oasis dans le désert ? Il est donc devenu le leader mondial des technologies de l’eau : irrigations ultra économes, désalinisation, retraitement des eaux usées … Ces technologies sont ensuite utilisées pour lutter contre la sécheresse et désertification à travers le monde, en particulier en Afrique.

Israël a fait face à une immigration massive en provenance des pays de l’Est, dont de nombreux scientifiques ? Il est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux en innovations médicales et de biotechnologies. Avec un foisonnement de brevets révolutionnaires de médicaments, matériels et applications, que ce soit pour lutter contre des maladies (comme le cancer, le diabète, l’obésité, les nécroses artérielles, la cécité…) ou pour améliorer les pratiques chirurgicales.

Israël s’est aussi proactivement emparé du problème de l’écologie et du développement durable, avec en particulier un programme d’innovation spécifique (développé au sein de l’Autorité de l’Innovation) appelé le « Fuel Choice Initiative », qui vise à développer des nouvelles formes d’énergies dites « vertes » (peu ou pas polluantes) et à réduire notre consommation d’énergie.

Mais Israël est aussi très avancé dans les technologies de retraitement des déchets et dans l’écologie marine.

C’est pourquoi le Premier Ministre Israélien, Benjamin Netanyahu, avait tenu à se rendre au sommet de la COP 21, pour faire savoir au monde que son pays était activement engagé aux côtés des autres grandes puissances dans la lutte contre le réchauffement climatique, en particulier par le biais de son intense activité dans les « Green et Clean Techs » (technologies innovantes dans la propreté et l’écologie).

Résultats

La Hasbara par l’Innovation. On peut donc voir que la High-Tech Israélienne est aujourd’hui devenue sans doute le meilleur moyen de faire de la Hasbara (communication positive).

Que ce soit pour comprendre le miracle économique Israélien ou les secrets d’Israël dans l’Innovation et l’entrepreneuriat, ou pour développer des coopérations avec Israël dans ces domaines, de très nombreux étrangers en viennent à découvrir Israël et les Israéliens de l’intérieur, en particulier leur culture, mais sous un angle positif de dynamisme, d’ouverture sur le monde et d’ambition pour construire un avenir excitant.

Dans ce contexte, ce que certains considèrent comme des défauts chez les Israéliens en deviennent même des qualités, comme par exemple la « Khoutspa » (le culot), le « Takhless » (le pragmatisme terre-à-terre et droit au but), l’impatience, le caractère direct et orienté vers les résultats, etc. Le succès planétaire du best-seller « Startup Nation » fut un gros indicateur de cette Hasbara par l’innovation. Et cela explique probablement que, dans la foulée, un riche américain ait décidé de fonder et financer l’ONG « Startup Nation Central » [iii] dont la vocation est de promouvoir l’innovation israélienne à travers le monde.

L’on voit aussi de nombreux médias de Hasbara (comme « Israel21 » [iv]) à l’affût de ces innovations israéliennes, toujours prêts à vanter la contribution d’Israël au monde, comme on ferait la promotion de Superman.

Le BDS mange son chapeau

On peut aussi imaginer l’exaspération des activistes du BDS (mouvement pour le boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël) à chaque fois que les technologies israéliennes s’installent inéluctablement un peu plus chaque jour dans les usages civils et professionnels. Les articles démontrant que le boycott total des produits israéliens ferait intensément régresser le monde pullulent d’ailleurs sur internet [v].

Et l’on peut imaginer les nuits sans sommeil de nos ennemis lorsqu’ils découvrent qu’Israël est même aujourd’hui le seul pays non européen à bénéficier de tous les programmes de financement de l’Innovation de l’Union Européenne (programmes « H2020 ») et qu’il est même le pays qui en bénéficie le plus en proportion de sa taille et du nombre de ses habitants.

Dans les faits, rester à la pointe de l’Innovation mondiale est sans doute la meilleure réponse d’Israël à l’activisme du BDS.

Israël plus optimiste et dynamique que jamais

Enfin, ce succès international spectaculaire d’Israël dans l’Innovation et l’Entrepreneuriat a un autre effet positif social profond et majeur. Il contribue à doper l’optimisme, la confiance et le dynamisme des Israéliens. Il donne le sentiment à ces derniers que l’avenir est ouvert, que tout est possible et qu’il n’y a pas de problème existentiel qu’ils ne soient à même de résoudre.

Le « Dôme de fer » en fut un exemple emblématique, puisque cette nouvelle technologie révolutionnaire venait seulement d’être alpha testée lorsque les roquettes du Hamas se sont mises à pleuvoir sur Israël et que son taux de réussite fut de plus de 90%. Sur le plan symbolique, voilà une innovation qui a opéré comme un bouclier protecteur au-dessus d’Israël.

Aujourd’hui en Israël, on ne s’est pas réalisé professionnellement tant que l’on n’a pas entrepris. Rester cadre en entreprise, c’est être « petit joueur ». Le prestige c’est d’être un ingénieur « geek » qui travaille sur une innovation qui changera le monde, ou un entrepreneur qui contribue à faire commercialement rayonner mondialement cette innovation.

Israël ne redoute pas le changement. Il travaille au contraire à en demeurer le premier acteur mondial, à en conserver le leadership.

La seule chose qui le limite dans ses ambitions est sa petite taille. C’est pourquoi il a développé des « visas d’innovation » (pour les bons ingénieurs et entrepreneurs étrangers) et des programmes nationaux pour engager les populations de religieux Juifs, les populations arabes et les populations défavorisées dans la High-Tech.

L’Innovation agit donc aussi comme un ascenseur social et un moteur d’intégration en Israël…

C’est donc entendu : L’Innovation est à la mode, elle est parée de toutes les vertus et mieux vaut pour un Etat d’être en tête de la course à l’innovation qu’à la traine. A fortiori pour un petit pays comme Israël.

Mais ce faisant, de quelle dynamique et processus plus globaux Israël participe-t-il ? Ces derniers sont-ils sans danger, et sur le fond, et sur la forme ? Quel monde futur Israël contribue-t-il ainsi à construire ? Et quels sont les défis auxquels l’humanité se trouve ainsi confrontée ? Est-ce que ce qui se dessine sous nos yeux est conforme à l’éthique juive ? Et qu’est-ce que le Judaïsme peut nous apporter pour penser ces questions ?

[i] Du nom du best-seller “Startup Nation” http://startupnationbook.com/

[iii] Site internet de « Startup Nation Central » : https://www.startupnationcentral.org/

[iv] Site internet « d’Israel21 » : https://www.israel21c.org/

[v][v] Par exemple cet article sur une page Facebook: https://www.facebook.com/notes/jesus-love-is-so-great/so-you-want-to-boycott-israel-heres-a-list-of-products-and-services-you-need-to-/820698877940154/

 

http://menora.info/israel-temple-de-linnovation-disruptive/

 

L’article Comment doper l’optimisme, la confiance et le dynamisme des Israéliens? est apparu en premier sur IsraelValley.

Comment doper l’optimisme, la confiance et le dynamisme des Israéliens?

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.