Accusé de pousser les musiciens à la dépression, le chef d'orchestre Daniel Barenboïm réplique – Le Figaro

{Crédit immobilier en Israël : $title}

Critiqué par le percussionniste du Staatsoper de Berlin, qui est soutenu par ses collègues, le maestro israélo-argentin, qui a dirigé les plus grandes formations du monde, a nié tout autoritarisme et dénoncé une campagne ciblée contre lui pour l’empêcher d’exercer à Berlin.
Accusé de pousser les musiciens à la dépression, le chef d'orchestre Daniel Barenboïm réplique – Le Figaro

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.