Un record! Israël affiche un taux de 120 dons de rein altruistes par an.

{Crédit immobilier en Israël : $title}

Chaque année en Israël, quelque 120 personnes offrent leur rein à un inconnu. Ce geste, très rare en Suisse et interdit en France, est apparemment le résultat d’une politique volontariste.

On parle de don de rein altruiste lorsqu’une personne accepte de donner l’un de ses organes à un inconnu sans autre motivation apparente que l’amour du prochain. Ce cas de figure est extrêmement rare. En Suisse, le premier don de ce genre remonte à 2003, et il ne s’en effectue annuellement pas plus de quelques-uns. Aux Etats-Unis, pays pionnier, on dénombre une cinquantaine de cas par an. En France, c’est tout simplement interdit: la loi permet de donner un rein à un membre de la famille, au conjoint, éventuellement à un ami très proche, mais pas à un inconnu, pour la seule beauté du geste.

«Exemple unique de réussite»

Or, Israël affiche un taux de quelque 120 dons de rein altruistes par année, pour une taille de population équivalente à celle de la Suisse. Selon un article publié en 2018 dans la revue scientifique en ligne BMC Nephrology, ce résultat est imputable aux activités de l’association à but non lucratif Matnat Chaïm (le don vivant ou le cadeau de la vie, en hébreu), fondée en 2009 par le rabbin Yeshayahu Heber qui a lui-même bénéficié d’un don de rein altruiste.

https://www.letemps.ch/sciences/israel-bat-records-matiere-dons-rein-altruistes

Un record! Israël affiche un taux de 120 dons de rein altruistes par an.

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.